Pronostic NBA : les conseils de nos experts pour parier sur le basket

La NBA est le meilleur championnat de basket au monde. La NBA a vu passer les plus grandes légendes de ce sport, de Bill Russell à Lebron James en passant par Kobe Bryant et Michael Jordan. En Belgique, la NBA est de plus en plus suivie. Nous vous proposons un pronostic NBA lors de la saison 2022 afin que vous puissiez faire vos meilleurs paris !

Pariez sur la NBA grâce aux meilleurs bookmakers

Comment réaliser un bon pronostic NBA ?

Conférence Ouest NBA

Si vous avez l’intention de remporter vos paris sportifs de façon régulière, vous devez être en mesure de préparer chaque pronostic NBA dans les meilleures conditions possibles. Dans cette optique, nous estimons que plusieurs éléments vont vous permettre de parvenir à vos fins.

Voir les enjeux du match

En premier lieu, vous devez vous assurer de la motivation des joueurs. S’agit-il d’un match de pré-saison, de saison régulière ou de play-offs ? L’équipe est-elle déjà qualifiée ? Ce sont des questions auxquelles il vous faut répondre avant de placer un pari sportif sur la NBA.

Faire attention à la forme des joueurs

Sans compter les play-offs, chaque équipe dispute 82 matchs au cours de la saison régulière. Il n’est d’ailleurs pas rare que les joueurs soient sollicités plusieurs jours d’affilée ! Un coup d’œil sur le calendrier peut donc vous aider à y voir plus clair.

Prendre en compte les paramètres externes

Nous vous conseillons de surveiller les paramètres externes tels que les blessés et les suspendus de chaque équipe. Autre exemple, l’historique des confrontations s’avère toujours pertinent à utiliser. Au vu de la superficie des États-Unis, la durée du vol est également à prendre en compte.

Analyser les équipes et leur classement

Afin de mieux préparer vos pronostics, vous devez analyser les derniers résultats obtenus, le style de jeu et les statistiques individuelles de chaque équipe. De même, le classement de la conférence va vous permettre de mieux appréhender le rapport de force entre les deux adversaires du jour.

Se méfier des cotes sur les bookmakers

Plus la cote d’un pari est faible, plus le bookmaker estime que votre pronostic a de grandes chances de se réaliser. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez faire une confiance aveugle aux sites de paris sportifs ! En réalité, il vaut mieux vous concentrer sur votre propre analyse.

Le nombre de supporters et leur ferveur

Certaines ambiances sont réputées pour être bouillantes, à l’image de l’United Center des Chicago Bulls, du Rose Garden des Portland Blazers et du Staples Center des deux équipes de Los Angeles. Ce facteur peut avoir une réelle incidence sur le résultat, même si le Madison Square Garden des New York Knicks est l’exception qui confirme la règle.

Vérifier si le match est à domicile ou à l’extérieur

Certaines équipes sont plus à l’aise devant leur public tandis que d’autres semblent justement timorés face à leurs supporters. Nous vous conseillons donc de vérifier le lieu du match ainsi que le classement à domicile et à l’extérieur de la conférence concernée.

Attendre la feuille de match avant de valider son pronostic

Dans l’idéal, nous vous suggérons d’attendre jusqu’à une heure avant le coup d’envoi pour avoir connaissance du 5 majeur de chaque équipe. Vous n’êtes jamais à l’abri d’un forfait de dernière minute !

Nos 3 conseils pour faire un bon pronostic NBA

Maintenant que nous vous avons expliqué comment établir un pronostic NBA, nous allons vous donner quelques conseils pour optimiser vos chances de réussite.

Conseil n°1 : appuyez-vous sur certaines statistiques

Comme vous le savez, le basket est un sport résolument statistique. Certaines données peuvent ainsi vous aider à déterminer les joueurs et les équipes qui réalisent une bonne saison. N’hésitez pas à consulter l’historique des confrontations, les derniers résultats obtenus et le nombre de points, de rebonds, d’interceptions et de passes décisives de chaque joueur.

Conseil n°2 : variez vos sources d’informations

La NBA jouit d’une popularité grandissante en Europe. De ce fait, nous vous invitons à varier vos sources au moment d’établir vos pronos ! Outre les médias officiels de la ligue, vous pouvez notamment consulter des sites francophones spécialisés en la matière, comme par exemple Basket USA, et participer à une Fantasy League dans le but d’approfondir vos connaissances.

Conseil n°3 : évitez les grands paris combinés

Malgré des cotes généreuses, le pari combiné reste un exercice périlleux tant les parieurs ne sont jamais à l’abri d’une surprise. Cela vaut notamment pour la NBA ! Nous vous conseillons en ce sens de ne sélectionner que deux à trois matchs sur votre combiné ou d’opter pour une autre solution, à l’image du recombiné et des types de paris les mieux adaptés au basket.

La conférence Ouest

Les 30 franchises de NBA sont réparties en deux conférences, l’une à l’Ouest et l’autre à l’Est. A l’issue de la saison régulière, les huit premiers de chaque conférence accèdent aux playoffs. Nous allons commencer par faire un petit tour d’horizon de la conférence Ouest !

Les équipes engagées à l’Ouest

Los Angeles Lakers Los Angeles Clippers Denver Nuggets Utah Jazz
Oklahoma Thunder Houston Rockets Dallas Mavericks Memphis Grizzlies
Portland Blazers New Orleans Pelicans Sacramento Kings San Antonio Spurs
Phoenix Suns Minnesota Timberwolves Golden State Warriors/

Les favoris de la conférence Ouest

Défaits dès les huitièmes de finale lors de la dernière édition, les Los Angeles Lakers auront à cœur de se rattraper. Emmenés par son duo de feu Le Bron James / Anthony Davis, les jaunes et violet se sont renforcés lors de la dernière période de transferts, avec notamment le recrutement de Russell Westbrook en provenance des Wizards de Washington, mais aussi les arrivés de l’expérimenté Carmelo Anthony de Portland, d’Andre Drummond de Cleveland (parti dans la foulée chez les 76ers à Philadelphia), ou de Kendrick Nunn de Miami. Quelques départs sont tout de même à déplorer, Markieff Morris à Miami, et l’allemand Dennis Schröder qui part aux Celtics.

L’autre équipe de Los Angeles, les Clippers, font eux aussi partie des favoris, et partagent un point commun avec leur ennemi de toujours, ils se sont eux aussi fait sortir face aux Phoenix Suns la saison dernière (en finale de conférence). Hormis l’arrivée de Justice Winslon en provenance des Grizzlys de Memphis et celle d’Eric Bledsoe des New Orleans Pelicans, l’effectif n’a pas changé, mais devra faire sans Kawhi Leonard et Serge Ibaka toujours blessés. Les Clippers pourront cependant compter sur Paul George, mais aussi sur le français Nicolas Batum.

Premier de la saison régulière l’année dernière, Utah Jazz aura à cœur de reproduire leur performance en allant cette fois-ci plus loin que les quarts de finale (défaits 4-2 contre les Clippers de Los Angeles). L’équipe du meilleur défenseur de l’année dernière, Rudy Gobert, pourra compter sur 4 nouvelles recrues, Rudy Gay de San Antonio, Hassan Whiteside de Sacramento, Eric Paschall de Golden State, et le rookie Jared Butler. Certains départs sont aussi à déplorer, ceux de Justin James, Jarell Brantley, MaCio Tegaue, Marques Bolden, Derrick Alston Jr, et Nino Johnson.

Après leur saison passée historique, vainqueur de la conférence Ouest à la surprise générale mais défaits en finale par Millwaukee, les Suns de Phoenix espèrent bien réitérer l’exploit. Battre sans trembler les Lakers, les Nuggets, puis les Clippers, relève presque de l’exploit pour ceux qui n’ont jamais gagné le moindre trophée national, et qui a remporté l’année dernière son 3 titre de conférence après celui e 1976 et celui de 1993...

Phoenix a prolongé de nombreux cadres, en s’attirant en plus les services d’Elfrid Payton (en provenance des Knicks de New-York), de JaVale McGee (l’ancien pivot des Denver Nuggets), de Chandler Hutchison (en provenance des Wizards de Washington), et d'Ish Wainright, seule recrue ne venant pas de NBA (il débarque de France, du SIG de Strasbourg). Côté départ, aucun joueur majeur n’est partie, et seul Ty-Shon Alexander et Chasson Randle sont parti.

La conférence Ouest est plus relevée que jamais cette année, et en plus de ces quatre favoris, il ne faut pas oublier les inévitables Warriors de Golden State, qui après une saison catastrophique sont revenus au plus haut niveau, avec un Stephen Curry, plus en jambe que jamais.

Les Nuggets de Denver sont eux aussi évidemment à surveiller, finaliste de conférence il y a deux ans, puis demi-finaliste l’an passé, les coéquipiers du MVP Nikola Jokic auront à cœur de figurer au mieux. Ils pourront aussi compter sur le futur retour de blessure de Jamal Murray, le virevoltant canadien qui avait tant manquer l’an passé. Sur un nuage depuis quelque temps déjà, Luka Doncic espère emmener Dallas Mavericks le plus loin possible lors des phases finales, et son équipe est donc elle aussi à surveiller. Enfin les Grizzlis de Memphis, les Kings de Sacramento, ou encore les Trail Blazers de Portland ne sont pas à exclure de la short liste des favoris.

La conférence Est

Moins disputée qu’à l’Ouest, la conférence Est reste tout de même assez intéressante à suivre. Pour preuve, le champion NBA de l’année précédente est à l’Est (Les Bucks de Milwaukee).

Les équipes engagées à l’Est

Boston Celtics Brooklyn Nets New York Knicks Philadelphia 76ers
Toronto Raptors Atlanta Hawks Charlotte Hornets Miami Heat
Orlando Magic Washington Wizards Chicago Bulls Cleveland Cavaliers
Detroit Pistons Indiana PacersMilwaukee Bucks/

Les favoris de la conférence Est

Tenant du titre, les Bucks de Milwaukee s’érigent encore une fois en favori pour le titre national. Sacrés pour la deuxième fois, cinquante ans tout pile après le premier (1971), les coéquipiers de l’excellent Giannis Antetokounmpo, espèrent bien confirmer les espoirs placés en eux.

Le chemin risque cependant d’être plus long et sinueux, avec le départ du grand P.J Tucker, de Mamadi Diakité et Elijah Bryant, mais aussi d’autres joueurs moins connus tels que Johnny O’Bryant III, Jemerrio Jones, Tremont Waters, Wenyen Gabriel, Jalen Lecque, ou Javin DeLaurier. Du côté des arrivées, seul Justin Robinson d’Oklahoma City, et le jeune grec Georgios Kalaitzakis du Panathinaïkos (22 ans) ont débarqué dans le Wisconsin, surement insuffisant pour prétendre au doublé...

Fort de leur recrutement XXL l’été dernier, les Nets de Brooklyn n’ont pas lever le pied sur le recrutement. Les noirs et blancs se sont renforcés avec le vétéran Paul Millsap moins utilisé du côté de Denver, LeMarcus Aldridge des Spurs, Sekou Doumbouya des Pistons de Detroit et le rookie Kessler Edwards, prêté dans la foulée. Côté départ, 5 joueurs ont quitté New-York, il y a Alize Johnson qui a rejoint les Bulls de Chicago, ainsi que d’autres basketteurs moins connus, Josh Gray, Brandon Rachal, Jordan Bowden et Devontae Cacok. Eliminés lors d’un match 7 de folie en quar de finale, les Nets pourront continuer de s’appuyer sur un trio de choc, James Harden, Kévin Durant et Kyrie Irving, bien accompagnés par Blake Griffin, Joe Harris ou Bruce Brown.

Premier de la saison régulière l’année dernière, les 76ers de Philadelphia ont déçu en sortant dès les quarts de finale. Malgré cette déception, l’effectif n’a pas beaucoup changé, Ben Simmons, Seth Curry, Joel Embiid, Tobias Harris, ou Furkan Korkmaz sont toujours là. Rayjon Tucker et Anthony Tolliver ont quitté le navire tout comme les réservistes Grant Riller, Haywood Highsmith, et Shaquille Harrison. Seuls deux joueurs, sont arrivés à Philadelphie, deux rookies, Aaron Henry, et Charles Bassey.

Ecrasés par Milwaukee 4-0 (dont trois défaites écrasantes 132-98, 113-84, et 120-103), les Miami Heat auront à cœur de se rattraper et s’en sont donnés les moyens. L’ancienne franchise de LeBron James a d’abord prolongé de nombreux joueurs (8 exactement) dont de nombreux cadres. Des joueurs de grandes équipes ont aussi rejoint Miami, c’est le cas de Markieff Morris qui quitte les Lakers, de PJ Tucker qui quitte Milwaukee, Caleb Martin en provenance de Charlotte, et le jeune rookie Marcus Garrett. Les Heats ont aussi dégraissé, en se séparant de quatre joueurs qui n’ont pas su trouver leurs places, DJ Stewart, Dru Smith, Javonte Smart, et Micah Potter. Mais la recrue phare, c’est bien entendu Kyle Lowry, qui débarque en grande pompe des Raptors de Toronto en échange de Goran Dragic et Precious Achiuwa.

D’autres équipes ont évidemment l’occasion de tirer leur épingle du jeu, avec en tête de liste, les Bulls de Chicago. Les coéquipiers du pivot Nikola Vucevic ou de Zach LaVine ont recruté Demar DeRozan, pièce maîtresse des San Antonio Spurs la saison dernière.

Les Raptors de Toronto, champions surprise en 2019, ont certes perdu Kyle Lowry, mais ont récupéré deux bons joueurs en échange (Goran Dragic et Precious Achiuwa), et pourront continuer de s’appuyer sur l’excellent Pascal Siakam, ainsi que sur Fred VanVleet, Gary Trent ou Ogugua Anunoby. L’ailier d’OKC Sviatoslav Mykhailiuk a aussi rejoint les rangs.

Enfin, les Hawks d’Atlanta auront leurs mots à dire. Tombeurs des New-York Knicks puis des 76ers de Philadelphie, les coéquipiers de Trae Young ont surpris plus d’un spécialiste. Clint Capela et Bogdan Bogdanovic sont toujours là, emmené par un Trae Young toujours étincelant et qui a même prolongé avec Atlanta.

Les derniers vainqueurs de la NBA

Nous vous présentons ci-dessous les cinq derniers vainqueurs de la NBA ! Reste à voir qui remportera l'épreuve cette année...

VainqueurFinalisteSaisonNombre de titres
Milwaukee BucksPhoenix Suns20212ème
Los Angeles LakersMiami Heat202017ème
Toronto RaptorsGolden State Warriors20191er
Golden State WarriorsCleveland Cavaliers 2018 6ème
Golden State WarriorsCleveland Cavaliers20175ème

Les derniers transferts à prendre en compte pour vos pronostics

L'été dernier, la NBA a connu de nombreux mouvements de joueurs. De ce fait, nous avons décidé de répertorier pour vous les principaux transferts de la ligue.

Joueur Ancien club Nouveau club
Russell WestBrook Washington Wizards Los Angeles Lakers
Paul Millsap Denver Nuggets Brooklyn Nets
Kyle Lowry Toronto Raptors Miami Heat
Markieff Morris Los Angeles Lakers Miami Heat
Goran Dragic Miami Heat Toronto Raptors
Demar DeRozan San Antonio Spurs Chicago Bulls
Mason Plumlee Detroit Pistons Charlotte Hornets
Anthony Carmelo Portland Trail Blazers Los Angeles Lakers
Jonas Valanciunas Memphis Grizzlies New Orleans Pelicans
Evan Fournier Orlando Magic New-York Knicks

Pronostic NBA playoffs

A l’issue de la saison régulière, les 8 meilleures équipes de chaque conférence vont se retrouver pour les play-offs. Lors du premier tour, l’équipe n°1 au classement rencontre celle classée en 8ème position tandis que le deuxième rencontre le septième, le troisième le sixième et le quatrième le cinquième. Les équipes qualifiées accèdent ensuite aux demi-finales puis aux finales de conférence. Le vainqueur de chaque conférence peut alors tenter de décrocher le titre de champion lors des finales NBA… Durant les playoffs, chaque série comprend entre 4 et 7 matchs selon les résultats.

Finale playoffs NBA

A l’Est, les Nets de Brooklyn s’avancent en favori, même s’ils devront écarter les Bucks de Milwaukee, tenant du titre. Les 76ers de Philadelphie, les Heats de Miami, et les Bulls de Chicago pourraient eux créer la surprise, à surveiller.

A l’Ouest, les deux équipes de Los Angeles sont évidemment favorites (les Lakers et les Clippers), mais il faudra aussi compter sur les Jazz de Utah, les Suns de Phoenix, tenant du titre, et des Nuggets de Denver, emmené par le dernier MVP en titre : le géant serbe Nikola Jokic.

Les meilleurs bookmakers pour parier sur la NBA

La législation des bookmakers en Belgique

Depuis 2011, les sites de paris sportifs sont autorisés en Belgique, à condition d’obtenir la licence requise par la Commission des Jeux de Hasard. A l’heure actuelle, 22 bookmakers sont agréés par la CJH, parmi lesquels des enseignes bien connues comme Bwin, betFIRST, Circus, Ladbrokes, Unibet ou encore Zebet. Ce cadre légal vous garantit notamment une politique de jeu responsable, des transactions entièrement sécurisées et des retraits validés dans les plus brefs délais.

Comment reconnaître un bon bookmaker ?

Le meilleur bookmaker doit être en mesure de vous fournir les avantages suivants :

  1. une large gamme de paris ;
  2. une interface moderne ;
  3. des cotes élevées ;
  4. une application mobile performante ;
  5. des statistiques précises sur chaque match ;
  6. un service de streaming gratuit ;
  7. de nombreuses méthodes de paiement ;
  8. un service client ouvert 7j/j.

A ce propos, nous vous invitons à consulter nos revues consacrées aux sites de paris sportifs autorisés en Belgique. Nous vous présentons en détails les avantages et les inconvénients de chaque opérateur !

Où trouver les meilleures cotes pour vos pronostics NBA ?

En Belgique, betFIRST et Ladbrokes sont réputés pour offrir les cotes les plus élevées sur la NBA, ce qui laisse envisager de belles perspectives de gains !

Les différents types de paris pour vos pronostics NBA

De nombreuses possibilités s’offrent à vous au moment de placer un pari sportif sur la NBA. Outre les mises dites classiques (simple, combiné, handicap), d’autres types de paris peuvent d’ailleurs vous être utiles pour vos pronos. Nous allons justement vous présenter trois exemples de ces mises particulièrement adaptées pour la NBA !

Le meilleur marqueur à 3 points

Ce type de pari vous permet de miser sur le joueur qui va marquer le plus de tirs à 3 points au cours de la rencontre. Les statistiques individuelles de la saison et les performances de la défense adverse sont deux éléments à prendre en compte pour établir le bon prono.

Le meilleur à l’interception

Ce type de pari vous permet de miser sur le joueur qui va réussir le plus d’interceptions au cours de la rencontre. Là encore, les statistiques individuelles de la saison vont vous aider à établir le bon pronostic.

Le nombre de points à la fin du match

Ce type de pari vous permet de miser sur le nombre total de points à l’issue de la rencontre. Il faut donc estimer le nombre de points inscrits par les deux équipes ! L’historique des confrontations, les derniers résultats obtenus et les statistiques collectives vont vous aider à y voir plus clair.

Le basket en Belgique

Si la NBA suscite logiquement un véritable engouement de la part des passionnés de basket, nous n’en oublions pas pour autant nos racines ! Nous suivons ainsi avec attention le championnat de Belgique.

L’EuroMillions Basketball League

Fondé en 1928, le championnat belge se déroule en deux phases distinctes. La saison régulière oppose 10 équipes, chacune d’elles se rencontrant à quatre reprises. Les 8 meilleures équipes se retrouvent ensuite pour les playoffs avec, comme point d’orgue, la grande finale.

Les meilleures équipes belges

Désormais champion à 21 reprises, depuis leur titre l’année dernier, le BC Ostende est l’équipe phare de l’EuroMillions Basketball League. Le RC Malines (15) et le Proximus Spirou Charleroi (10) complètent ce podium des clubs les plus titrés. Il convient néanmoins de préciser qu’aucune équipe belge n’est parvenue à remporter une coupe d’Europe...

Les plus grands joueurs belges

Unique joueur belge à avoir joué en NBA, Didier Mbenga a notamment évolué sous les couleurs des Dallas Mavericks et des Los Angeles Lakers. D’autres basketteurs ont néanmoins marqué les esprits dans notre pays, à l’image de Jef Eygel, Tomas Van Den Spiegel, Eric Struelens ou encore Rik Samaey. A l’heure actuelle, Axel Hervelle est sans doute l’atout n°1 de la sélection belge.

Tipster NBA : qui faut-il suivre ?

Un tipster est chargé de vous faire gagner du temps en analysant les rencontres pour vous et en vous présentant les pronostics les plus fiables pour faire grossir votre bankroll.

Comment reconnaître un bon tipster ?

Il n’y a pas de secret : vous devez vérifier le nombre de pronostics partagés par le tipster et le comparer avec son ROI. Plus ce taux est positif, plus cela signifie que vous êtes en présence d’un pronostiqueur fiable ! A l’inverse, il est préférable d’éviter les tipsters qui ne communiquent pas sur leurs performances.

Les meilleurs tipsters NBA

Selon le site spécialisé Betivore, les meilleurs tipsters NBA sont :

  • Jujup4830 (ROI de 88,74 % sur 205 pronos) ;
  • MojosPronos (ROI de 50,75 % sur 40 pronos) ;
  • DonMany (ROI de 25,1 % sur 124 pronos).

Histoire de la NBA

Créée le 6 juin 1946 sous le nom de Basketball Association of America, la ligue est très vite rebaptisée NBA suite à sa fusion avec la NBL en 1949. Ce championnat gagne en popularité au cours des années 1960 grâce à la lutte acharnée entre les Lakers et les Celtics. Quelques années auparavant, en 1954, la règle des 24 secondes est instaurée afin de dynamiser le jeu.

Peu à peu, les franchises se déplacent vers des villes plus grandes : les Lakers quittent ainsi Minneapolis pour s’installer à Los Angeles. Malgré l’arrivée de l’American Basketball Association, qui invente notamment le tir à 3 points, la NBA tient bon et finit même par absorber cette ligue concurrente.

A partir des années 1980, le championnat devient suivi partout à travers le monde, en grande partie grâce à l’arrivée de Michael Jordan, l’un des plus grands sportifs de tous les temps. Preuve de ce nouvel impact à l’échelle internationale, la NBA s’ouvre davantage aux joueurs issus de l’étranger.

Le palmarès de la NBA

  • 17 titres : Boston Celtics, Los Angeles Lakers ;
  • 6 titres : Chicago Bulls, Golden State Warriors ;
  • 5 titres : San Antonio Spurs ;
  • 3 titres : Détroit Pistons, Philadelphia 76ers, Miami Heat ;
  • 2 titres : Houston Rockets, Milwaukee Bucks, New York Knicks ;
  • 1 titre : Atlanta Hawks, Cleveland Cavaliers, Dallas Mavericks, Portland Blazers, Sacramento Kings, Oklahoma Thunder, Washington Wizards, Baltimore Bullets, Toronto Raptors.