Sur quelles équipes ne surtout pas parier pour le mondial 2022

Les équipes qu Les équipes qu

Le mondial de football est l’occasion de voir les meilleures équipes s’affronter et batailler pour remporter le sacre final, tant convoité. Mais c’est aussi l’occasion de voir à l’œuvre de petites équipes, ayant créé la surprise et étant parvenues à se qualifier pour la Coupe du Monde. L’édition 2022, qui se jouera au Qatar ne déroge pas à la règle et nous retrouverons quelques petites nations, que l’on n’a pas l’habitude de retrouver lors des grandes compétitions internationales. Découvrez-les tout de suite ci-dessous.

L’Arabie Saoudite

On ne va pas se mentir, l’Arabie Saoudite n’est clairement pas réputée pour son équipe de football. Sa première qualification pour la Coupe du monde fût assez tardive et remonte à 1994, année où elle parvint à atteindre les huitièmes de finale. Ensuite, elle s’est qualifiée 4 autres fois, avec à la clé, une élimination dès les phases de groupes à chaque fois. Ce sera donc la 6ème participation à une Coupe du Monde pour l’Arabie Saoudite.

Dépourvue de joueurs reconnus, cette équipe apparait clairement en dessous de ses adversaires. Il est plus que peu probable de voir cette nation remporter un match lors de ce mondial, donc nous recommandons à tous les fans de pronostic Coupe du Monde de s'abstenir de parier sur cette nation, bien que ses cotes soient élevées.

La Tunisie

Ce sera également la 6ème participation à une Coupe du Monde pour la Tunisie. D’un niveau plus proche des autres équipes et composée de joueurs évoluant dans des grands championnats, cette sélection pourrait ne pas faire partie de cette liste. Mais les piètres performances qu’elle a livrée ces derniers temps font craindre le pire pour les coéquipiers de Whabi Khazri.

« Mais les piètres performances qu’elle a livrée ces derniers temps font craindre le pire pour les coéquipiers de Whabi Khazri. »

Eliminé en quart de finale lors de la Can 2021, après avoir failli sortir dès les phases de poule, la Tunisie s’est qualifiée de justesse pour la Coupe du Monde, en battant difficilement le Mali 1-0 sur l’ensemble des deux confrontations. Elle s’est ensuite rassurée en obtenant quelques succès lors de match peu importants, mais s’est pris tout récemment une déculottée face à l’ogre brésilien, 5-1.

Les éuipes sur lesquelles il ne faut pas parier Les éuipes sur lesquelles il ne faut pas parier

L’Iran

Pour ne pas changer l’Iran disputera aussi sa 6ème Coupe du Monde et sa 3ème consécutive ! Cette équipe en pleine progression s’était en effet déjà qualifiée lors des éditions précédentes au Brésil et en Russie. Elle n’est cependant jamais parvenue à rallier les phases finales et n’a remporté que deux petits matchs, sur les 15 qu’elle a disputée en Coupe du Monde.

Elle pourra tout de même compter sur de nombreux joueurs évoluant en Europe, dont ses deux stars Mehdi Taremi et Serdar Azmoun, qui composeront l’attaque. Mais il faudra tout de même un exploit pour voir l’Iran réaliser quelque chose lors de ce mondial.

Le Costa Rica

N’ayant jamais possédé une équipe de football compétitive, le Costa Rica a commencé à progresser au début des années 2000. Elle a notamment participé à la Coupe du Monde quatre fois lors des 5 dernières éditions. Auparavant, elle ne s’était qualifiée qu’une fois, en 1990, atteignant notamment les huitièmes de finale.

Mais cette équipe est surtout connue pour son incroyable parcours lors de la Coupe du Monde 2014, au Brésil. Annoncé comme l’une des équipes les plus faibles de la Coupe du Monde, elle parvient contre toute attente à atteindre les phases finales de la compétition, en terminant 1er du « groupe de la mort », composé de l’Uruguay, de l’Italie et de l’Angleterre. Cette performance a suscité l’intérêt du monde entier pour cette équipe qui est même parvenu à rejoindre les quarts de finale, en battant la Grèce lors des huitièmes. Mais ils s’inclineront aux tirs au but, face aux Pays-Bas.

Les vétérans qui ont fait partie de cette épopée comme Keylor Navas, Bryan Ruiz, Celso Borges ou encore Joel Campbell, seront présents lors de ce mondial, mais leur période de gloire est passée, la plupart de ces joueurs étant arrivée en toute fin de carrière.

Le Qatar

Pays hôte de la compétition, le Qatar disputera la première Coupe du Monde de son histoire. Ne possédant pas une équipe assez qualitative pour participer à ce tournoi, il a fallu que le pays décide d’organiser la compétition pour y participer, le pays hôte étant automatiquement qualifié.

Ayant naturalisé quelques joueurs au cours des dernières années, pour se constituer une équipe qui « tienne la route », le Qatar dispose de quelques atouts comme le brésilien Rô-Rô, l’algérien Boualem Khouki ou encore le soudanais Almoez Ali. Ce ne sera toutefois pas suffisant pour remporter un match lors de ce tournoi. A moins que les arbitres ne soient pas tout à fait partiaux…

Bernd Jiménez 150x150.jpg

Bernd Jiménez est le rédacteur web du site Pronostiquer.be Passionné de sport et expert en paris sportifs, Bernd offre sa connaissance approfondie du domaine à travers des articles bien structurés et facilement compréhensibles, même pour les novices.