Menu

Bankroll : comment bien gérer votre budget pour vos paris sportifs

bankroll paris sportifs

En vous lançant dans l’univers des paris sportifs, vous n’allez pas seulement devoir choisir votre bookmaker et réfléchir à vos premiers pronostics. Cela peut paraître évident, il vous faut impérativement apprendre à gérer votre budget si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté.

Le terme bankroll est d’ailleurs indissociable du pari sportif et constitue même un concept essentiel aux yeux des parieurs les plus expérimentés. De ce fait, notre guide va aujourd’hui vous donner quelques conseils afin de mieux appréhender votre bankroll et de mieux gérer votre budget.

Tentez votre chance sur les meilleurs bookmakers


Qu’est-ce qu’une bankroll ?

Une bankroll (BR) représente l’argent qu’un parieur va, ou est capable de consacrer aux paris sportifs. Il s’agit donc ni plus ni moins du budget sur lequel vous allez vous appuyer. Le montant de ce capital n’est pas toujours facile à déterminer, notamment si vous démarrez tout juste votre aventure. En effet, vous investissez uniquement votre propre argent au moment d’approvisionner votre compte joueur pour la première fois.

Par la suite, ce montant correspondra davantage à la réalité dans la mesure où votre bankroll est amenée à gonfler si tout se passe bien pour vous. Vous déduirez le montant de chaque bet et vous ajouterez le montant de chaque gain à votre BR. Vous pourrez alors constater les bénéfices réalisés grâce à vos paris sportifs placés en ligne.

Comment définir votre bankroll ?

La plupart des parieurs n’ont jamais véritablement défini un budget au moment de se lancer dans les paris sportifs. Si vous voulez notre humble avis, il s’agit là d’une grave erreur tant le fait d’avoir une bankroll revêt d’une importance capitale. De cette façon, vous saurez effectivement la somme d’argent que vous êtes prêt à investir et à perdre si tout ne se passe comme prévu.

Vous vous fixez ainsi vos propres limites en allouant un budget à ce qui reste avant tout un loisir. Vous l’aurez compris, le montant de votre bankroll doit être en adéquation avec vos revenus et vos dépenses de la vie quotidienne.

Vous disposez d’ailleurs de deux façons distinctes pour définir votre bankroll :

  • l’approche théorique : vous disposez de votre bankroll sous une forme concrète, qu’il s’agisse d’un compte bancaire dédié aux paris sportifs ou de la présence intégrale de votre budget sur le site d’un bookmaker.
  • l’approche empirique : vous définissez votre bankroll en fonction de vos habitudes, c’est-à-dire les paris sportifs effectués sur un certain laps de temps. Cette méthode vous demande de maîtriser le système des unités.

Comment calculer sa bankroll ?

Chaque parieur doit apprendre à gérer sa bankroll de façon rigoureuse et cela passe évidemment par un suivi régulier de ses paris sportifs. Vous allez ainsi pouvoir ressortir les choses négatives pour éviter de commettre les mêmes erreurs ou les choses positives pour continuer dans la bonne voie.

bankroll pari sportif

Le calcul de votre bankroll englobe donc plusieurs avantages notables : ne pas perdre trop d’argent, effectuer des progrès constants et réaliser des bénéfices sur le long terme. Pour calculer votre budget au jour le jour, rien de plus simple: il vous suffit de soustraire le montant de chaque mise et d’additionner le montant de chaque gain à votre bankroll initiale.

Comment avoir une bonne gestion de sa Bankroll ?

Dans cette seconde partie, nous allons vous aborder le calcul des mises et la stratégie à employer en fonction de l’importance de votre bankroll.

Le calcul des mises

En règle générale, il est préférable de ne pas miser plus de 5% du montant de sa bankroll par pari. Passé ce seuil, les pertes peuvent impacter durablement votre capital. Dans tous les cas, il existe un système pertinent afin de vous aider à calculer le montant à placer sur chaque pari: l’unité de mise. Ce concept peut se matérialiser soit par une unité fixe, soit par une unité variable. Découvrez ci-dessous les caractéristiques de ces deux techniques.

L’unité fixe

En optant pour l’unité fixe, vous considérez qu’une unité vaut toujours x euros et que la mise de chaque pari doit toujours être équivalente à cette somme d’argent. Pour prendre un exemple concret, vous démarrez votre aventure sur un site de paris sportifs avec une bankroll de 1000 euros et une unité fixe de 20 euros, soit 2% de votre capital de départ. Cela signifie que vos mises seront toujours de 10 euros, que votre bankroll augmente ou diminue.

Il s’agit d’ailleurs du principal inconvénient de cette technique: l’unité fixe s’avère relativement simple à mettre en place mais ne s’adapte pas à l’évolution de votre budget. Si vous enchaînez les pronostics perdants, le montant de chaque mise devient inadéquat par rapport à votre nouveau capital. A l’inverse, l’unité fixe risque de ne pas vous convenir si vous êtes parvenu à faire gonfler votre bankroll, à moins bien sûr d’être d’un naturel prudent.

L’unité variable

paris sportifs gestion bankroll

L’unité variable est une technique à l’opposé de l’unité fixe concernant le calcul des mises. Ici, vous allez adapter le montant de chaque pari à l’évolution de votre bankroll. Pour reprendre l’exemple d’un capital de départ de 1000 euros et d’une unité à 20 euros, vous allez vous adapter à vos résultats. Si votre bankroll avoisine les 1500 euros, vous pouvez placer vos paris avec une unité de 30 euros. A l’inverse, vous allez devoir jouer avec une unité de 10 euros si votre budget descend autour des 500 euros. En résumé, l’unité variable permet de calculer ses mises par rapport au montant réel du capital.

Cette technique offre donc deux avantages notables par rapport à l’unité fixe: des mises proportionnelles à vos gains et des risques minimes de banqueroute. Nous vous conseillons donc de recourir plutôt à l’unité variable pour le calcul de vos mises. Bien sûr, il est nécessaire de concilier ce calcul avec d’autres techniques afin de gagner en flexibilité dans vos paris. C’est la raison pour laquelle nous reviendrons ensuite plus en détails sur l’indice de confiance.

La gestion d’une petite bankroll

Si votre budget est assez restreint, nous vous conseillons d’appliquer une unité de 1 à 3% par rapport au capital. De plus, il vaut mieux vous concentrer sur les cotes faibles pour obtenir des résultats probants. Certes, votre bankroll va gonfler lentement, mais de façon régulière. Vous devez également privilégier chaque value bet potentiel et profiter des bonus offerts par les bookmakers pour parier à moindre coût, tout en conservant les mêmes perspectives de gains.

La gestion d’une grosse bankroll

Si votre budget s’avère assez conséquent, vous pouvez démarrer votre aventure avec une unité comprise entre 3 et 6% par rapport au capital. Vous disposez d’une plus grande liberté pour sélectionner les paris, notamment ceux qui possèdent des cotes moyennes ou élevées. Bien sûr, le value bet reste tout de même une option intéressante et tout dépend en réalité de vos ambitions: une augmentation rapide de votre bankroll ou une évolution plus prudente ?

Comment faire grossir sa bankroll ?

En tant que parieur, il est naturel de nourrir de grandes ambitions quant à l’évolution de sa bankroll. Rien ne sert toutefois de se précipiter et nous vous conseillons de procéder étape par étape.

Choisir sa mise de départ

En réalité, la mise de départ que vous allez fixer pour chaque pari dépend de votre bankroll. En règle générale, votre mise doit équivaloir à 5% de votre budget total, mais pas plus. Bien sûr, il existe certaines exceptions selon la probabilité de votre pari.

Définir des paliers atteignables

Si l’espoir de doubler, voire de tripler votre bankroll est tout à fait légitime, il convient de ne pas se précipiter et de définir des paliers intermédiaires en vue de parvenir à vos fins. Cela vous évitera notamment de tout perdre en quelques paris effectués. Vous pouvez par exemple viser une augmentation de 5 à 10% de votre capital de départ à l’issue de chaque mois.

Quelles sont les méthodes les plus populaires ?

Certaines méthodes s’avèrent très répandues chez les parieurs mais toutes ne permettent pas de faire grossir sa bankroll avec la même efficacité. Nous allons justement vous présenter les avantages et les inconvénients des trois techniques les plus courantes au moment de parier en ligne.

La formule de Kelly

La formule de Kelly est une règle mathématique visant à augmenter le capital de départ sur le long terme. Elle nécessite d’investir le même montant sur chaque pari et de façon illimitée, en prenant compte de la probabilité du résultat. La formule de Kelly s’avère néanmoins plus utile lorsque vous jouez sur un casino en ligne: en effet, les paris répétés doivent être de même distribution, ce qui est assez compliqué avec le système des cotes.

La méthode Paroli

La méthode Paroli vous demande de faire preuve de prudence et est logiquement très appréciée des joueurs. Ici, il vous faut rejouer uniquement le montant de vos gains. Ainsi, votre premier pari revêt d’une importance capitale et il vaut donc mieux commencer à miser sur une cote comprise entre 1.10 et 1.40. Si l’augmentation de votre bankroll va se faire petit à petit, cette technique est réputée pour porter ses fruits et vous permet de sécuriser votre budget initial.

L’indice de confiance

L’indice de confiance représente une alternative pertinente à l’unité fixe et à l’unité variable. Cette méthode vous demande de déterminer le montant de votre mise en fonction de la confiance que vous avez en ce pari. Plus vous avez foi en votre pronostic, plus votre mise sera élevée. Pour prendre un exemple concret, vous pouvez établir votre indice de confiance sur une échelle de 5. Si vous estimez que votre prono a 80% de chances de se réaliser, votre indice de confiance s’élève à 4/5, ce qui vous incite à miser 4% de votre bankroll. De notre côté, nous considérons l’indice de confiance comme la meilleure méthode possible, à condition évidemment de garder la tête froide au moment d’estimer ses chances de victoire.

Quels sont les pièges à éviter ?

budget pari sportif

En premier lieu, il vous faut choisir les techniques les plus pertinentes au moment de placer vos paris sportifs. Contrairement à la méthode Paroli, à l’indice de confiance et à l’unité variable, nous estimons qu’appliquer la formule de Kelly ou utiliser l’unité fixe serait une erreur.

De même, vous allez devoir garder la tête froide tout au long de votre aventure si vous ne souhaitez pas que votre bankroll s’amenuise. N’hésitez pas à prendre une pause lorsque vous venez d’enchaîner plusieurs paris perdants et revenez lorsque vous aurez de nouveau les idées claires ! Par expérience, jouer dans le but de se refaire a souvent l’effet inverse…

Nous avons pu constater à quel point la gestion de votre bankroll doit se faire de façon rigoureuse. Malgré cela, il convient de ne pas négliger l’essentiel, à savoir la préparation de vos pronostics ! Cette activité reste votre priorité et de nombreuses statistiques (historique des confrontations, classement, derniers résultats obtenus) peuvent vous aider à faire le bon choix.

Nos conseils pour la gestion de votre bankroll

Pour finir, nos experts ont quelques conseils à vous donner afin que vous puissiez gérer votre BR dans les meilleures conditions possibles!

Acceptez les variations de votre bankroll

Votre bankroll ne sera pas toujours au plus haut de sa courbe et il faut donc accepter les mauvaises séries. Aucun joueur ne remporte l’intégralité de ses paris sportif, aussi le capital peut baisser par moment et la possibilité d’une série noire n’est jamais à exclure. Dans ce cas de figure, vous devez garder confiance en vous, analyser les erreurs que vous avez commises et repartir de plus belle sans que cela ne vous incite à surenchérir. A l’inverse, il est nécessaire de ne pas s’enflammer lorsque vous êtes sur une bonne dynamique et donc garder la même rigueur qui est la vôtre au moment de préparer vos pronostics. Cela vaut également pour d’autres disciplines comme par exemple le poker.

Écartez le risque d’une banqueroute

A priori, vous ne risquez pas de faire banqueroute, c’est-à-dire perdre l’intégralité de votre capital, si vous optez pour une unité fixe ou variable pour chaque pari. Le cas échéant, une banqueroute signifie que vous ne pouvez plus parier en ligne. Il s’agit de l’occasion rêvée pour faire une petite pause afin d’analyser vos erreurs et d’attendre un peu avant d’investir de nouveau, en gardant à l’esprit qu’un nouvel investissement doit être en adéquation avec vos dépenses de la vie quotidienne.

Apprenez à faire l’impasse

Les parieurs aguerris n’hésitent pas à s’abstenir lorsque l’occasion se présente. Durant la saison, certaines périodes s’avèrent moins riches en événements (trêve hivernale, estivale etc) et le choix est donc parfois limité pour vos paris sportifs. Il vaut mieux éviter de parier à tout prix sur des sports ou des compétitions que vous ne maîtrisez pas forcément et d’attendre le retour de vos domaines de prédilection. Même lorsqu’il s’agit de votre sport préféré ou de votre compétition favorite, certaines semaines présentent moins d’opportunités que d’autres et il est préférable de faire l’impasse plutôt que de chercher à établir les bons pronostics coûte que coûte.

Faites-vous plaisir

La gestion d’une bankroll demande une telle rigueur qu’elle peut parfois s’avérer frustrante pour les parieurs. Si la prise de risque doit être limitée au maximum, elle ne doit pas interférer sur la notion de plaisir du pari sportif et du jeu en général. Si vous avez un tempérament assez joueur à la base, vous pouvez évidemment tenter de grosses cotes à certaines occasions. Cela doit rester assez rare et ne jamais remettre en question la gestion de votre BR. Là encore, le respect de votre unité de mise vous sera forcément nécessaire pour joindre l’utile à l’agréable.

FAQ Bankroll

N’hésitez pas à consulter notre FAQ pour obtenir des réponses concrètes aux questions que vous vous posez fréquemment au sujet de la gestion de votre bankroll.

Comment gérer sa bankroll ?

Avant toute chose, vous allez devoir définir votre unité de mise pour chaque pari. Cette unité peut être fixe par rapport à votre bankroll ou variable par rapport à son évolution.

Avec combien d’argent puis-je commencer à parier ?

En réalité, votre investissement initial dépend de votre style de vie. Le pari sportif reste avant tout une source de divertissement et ne doit donc pas interférer sur vos dépenses de la vie quotidienne.

Dois-je être bon en mathématiques pour calculer ma bankroll ?

Le calcul de votre bankroll ne requiert pas une grande connaissance dans le domaine des mathématiques. Il vous suffit simplement de soustraire le montant des mises effectuées et d’ajouter le montant des bénéficies réalisés à votre capital de départ.

Cet article vous a permis d’y voir plus clair quant à la gestion de votre bankroll ?

Poursuivez votre apprentissage du pari sportif à travers les différentes rubriques de notre guide :