Les différentes cotes

Avant de vous présenter dans cet article ce que sont les cotes dans un pari sportif, il serait préférable de s’assurer du fait que vous savez ce qu’est une cote. Chez un bookmaker, vous allez trouver les cotes qui vont s’appliquer à chaque pari que vous ferez. On peut définir cela comme étant un indice qui vous permettra de calculer les gains potentiels de votre pari. Aujourd’hui, les côtes varient d’un site à l’autre et pour retrouver les plus attractives, vous pouvez vous tourner vers un comparateur de cotes qui met en compétition un tas de bookmaker, c’est intéressant pour observer la différence mais en réalité, nous pensons que même si une cote est plus intéressante chez un bookmaker concurrent, si ce n’est que de quelques centièmes, il faut se poser la question, à savoir s’il n’est pas plus intéressant de rester de toute façon sur la plateforme que vous connaissez et en qui vous avez confiance.

Il existe trois différents styles de cotes suivant quel bookmaker vous allez utiliser et surtout son origine. Nous avons décidé de vous les présenter :

Les côtes européennes

Ce sont les cotes les plus communes, peut-être les seules que vous connaissez pour le moment. Elles sont utilisées par tous les opérateurs que vous connaissez, la plupart du temps en Europe. On peut aussi utiliser le terme « décimal » pour les définir. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’elles seront toujours supérieures à 1 qui est la valeur « nulle ». En effet, il faut comprendre cette valeur avec la phrase suivante : « Si votre pari sportif est gagnant, alors on vous donnera votre mise multipliée par la cote ». Evidemment, si on multipliait votre mise par une cote inférieure à 1, cela voudrait dire que vous perdriez de l’argent, en cas de gain, cela semble assez étrange.

Par exemple, si vous voyez une cote de 2.1 et que vous avez misé 10€ et que votre pari s’avère juste, alors vous gagnerez 2.1 x 10€ = 21€, soit 11€ de profit.

Les côtes anglaises

Les cotes anglais sont appelées « cotes en fraction » tout simplement parce qu’elles se présentent sous la forme d’une fraction. Elles sont selon nous un peu plus difficile à comprendre mais c’est sans doute parce que nous n’avons pas l’habitude de les utiliser. Prenons un exemple concret, vous avez une cote anglaise de 12/3, ce qu’il faut faire pour savoir combien vous gagnerez, c’est multiplier la somme par le premier chiffre et diviser par le second. Si vous misez 10€ ici, alors vous ferez 12 x 10 = 120 / 3 = 40€. Vous feriez donc un profit de 30€.

Les côtes américaines

Les côtes américaines se divisent en deux parties :

  • les cotes négatives : elles vous indiquent quelle somme vous allez devoir miser pour gagner 100€, vous verrez donc des côtes du style -123, ce qui signifie que vous devez miser 123€ pour avoir 100€ de profit en cas de pari gagnant.
  • les cotes positives : elles se présentent sous la forme suivant +123 si on reprend notre exemple précédent. Cela veut dire que vous devez miser 100€ pour gagner 123€.